• Maison du Parc

    Le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient a participé pour la première fois au concours national des prairies fleuries dans les parcs co-organisé depuis 2010 par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France et Parcs nationaux de France. La remise des prix nationaux a eu lieu à Paris le 7 décembre à l’Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture. Jean Luc GRANDIN, éleveur à la Villeneuve au Chêne et lauréat du Parc naturel régional de la Forêt d’Orient a eu le plaisir d’être récompensé par le jury national.

     

    250 exploitants engagés dans le concours et localisés dans 31 Parcs ont concouru pour le meilleur équilibre entre valeurs fourragère et écologique sur des parcelles de prairies, pelouses, landes... fauchées ou pâturées et riches en espèces.

     

    Entre avril et septembre, les jurys, composés d’experts agronomes, écologues et apicoles, ont visité les parcelles candidates en présence des exploitants. Pour apprécier les qualités de chaque prairie, les jurys s'appuient sur un critère simple : la présence de fleurs facilement reconnaissables, choisies pour leur intérêt agronomique, écologique et mellifère et  garantes d’un bon équilibre agri-écologique. Chaque territoire présente un gagnant local pour concourir au niveau national. Le jury national du concours s’est réuni le 11 octobre 2012. Le 7 décembre 2012, lors de la cérémonie de remise des prix, les 8 éleveurs lauréats ont été récompensés pour la qualité de leur travail, les services rendus par leurs prairies fleuries à la qualité des fourrages, à l’apiculture et au maintien de la biodiversité. Ce concours est un formidable outil pour dépasser les oppositions classiques entre protection de la nature et production agricole.

    Jean Luc GRANDIN, lauréat du Parc naturel régional de la Forêt d’Orient a reçu le prix national d’excellence agri-écologique dans la catégorie prairie de fauche, contexte de zone humide et vallée alluviale. A cette occasion, il a reçu un chèque de 500€ de la part du Crédit Mutuel, une plaque concours et de nombreux ouvrages en lien avec la biodiversité. Ce prix reconnait son action de préservation de la biodiversité puisqu’il maintient de nombreuses prairies non drainées et riches en éléments arborés (haies, bosquets, arbres isolés) grâce à un élevage extensif en bovin viande.

    Fort de ce succès qui vient récompenser son investissement auprès des éleveurs, le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient participera à l’édition 2013 du concours national des prairies fleuries.