• Consommer local

    Une récente étude menée par le Parc a montré qu'en moyenne, sur 100 euros dépensés par un ménage du Parc, 30 euros seulement le sont sur le territoire. Favoriser la consommation de proximité et valoriser les produits locaux permet d'agir contre ce manque à gagner pour nos artisans et commerçant.

    L'objectif est également de réduire les flux de déplacements, dont les coûts se ressentent de plus en plus sur le porte-monnaie des consommateurs, sans oublier l'enjeu de réduction des émissions de gaz à effet de serre, fer de lance du Parc.