• 4ème fois le Concours Général agricole des Prairies Fleuries
    4ème fois le Concours Général agricole des Prairies Fleuries

    Vendredi 26 janvier, le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient met en avant les Prairies Fleuries du Parc.

    Le 6 juin dernier le Parc a organisé pour la 4ème fois le Concours Général agricole des Prairies Fleuries sur son territoire. Lors de la visite de 5 prairies, le jury a évalué les parcelles selon différents critères :

    • Scientifiques : richesse floristique…
    • Agricoles : valeur nutritive
    • Ecologiques : diversité et présence de la végétation (herbes, arbustes, arbres…)

    Ils ont ensuite indiqué les résultats et ils ont récompensé les éleveurs qui allient production et écologie.

    Cette journée du 26 janvier va permettre remettre les prix aux lauréats :

    • 1er prix d’excellence agri-écologique pour Catherine Michel pour sa prairie située à Briel sur Barse. Les experts ont noté une gestion du pâturage de qualité qui permet de conserver d’une biodiversité intéressante (fenouil des chevaux…).
    • Mention spéciale « Biodiversité en milieu humide » à Alain Chaffaut pour l’entretien en bordure du ru de Gueudot qui permet la conservation d’une diversité floristique intéressante.
    • Mention spéciale « Gestion extensive des prairies » pour Alain Chevallier pour sa gestion pertinente de la prairie d’un point de vue agronomique

    Ils recevront en prix des coffrets cadeaux leur permettant de profiter de restaurants du territoire ou partenaires (Vieux Pressoir, Vieux Logis, Val Moret).

    A noter que Catherine Michel ira défendre les couleurs du Parc lors de la remise des prix au niveau national le 1er mars prochain au salon de l’agriculture et qu’on espère qu’elle remportera le 1er prix.

    Le Parc a aussi souhaité mettre avant les 3 précédents lauréats qui ont été récompensés au niveau national par le 1er prix d’excellence agro-écologique : Jean Luc GRANDIN en 2012, Patrick MICHON en 2013, Bruno BOUTIOT en 2015.

    Cet événement se terminera par un verre de l’amitié pour permettre des échanges entre acteurs du territoire.

    Les Prairies Fleuries du Parc, la preuve qu’on peut concilier agriculture et préservation de la biodiversité.