• 3 février journée mondiale des zones humides

    L’EPTB Seine Grands Lacs partenaire de Journée mondiale des zones humides le 3 février 2015 à Radonvilliers sur le thème« les Zones humides pour notre avenir».

    A l’occasion de la journée mondiale des zones humides, l’EPTB Seine Grands Lacs, en partenariat avec Le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient et le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne, organise le 3 février 2015 organise une visite découverte du Lac Amance et des milieux aquatiques associés.

    A travers le témoignage du propriétaire,l’EPTB Seine grands lacs et des gestionnaires touristiques, agricoles et écologiques, le site mis en lumière de façon concerté.

    (RDV fixé au parking du canal de jonction à Radonvilliers)

    10 h à 12 h

    Projection d’un diaporama sur les zones humides des grands lacs de Seine

    Salle des fêtes de Radonvilliers

    Ces manifestations sont ouvertes à tous

    Le Lac Amance et ses prairies riveraines, zone humide par excellence, présentent de multiples facettes et se caractérisent par une biodiversité exceptionnelle. Ils abritent en effet de nombreuses espèces végétales et animales rares à l’échelle nationale voire européenne. Le lac et ses milieux aquatiques cœur jouent un rôle primordial dans la régulation de la ressource en eau, l’épuration des eaux.

    Cette zone humide, menacée par les activités humaines et les changements globaux fait l’objet d’une attention toute particulière. Sa préservation représente des enjeux environnementaux, économiques et sociaux importants.

    C’est pourquoi, l’EPTB Seine Grands Lacs, propriétaire des lieux a décidé de mettre en œuvre des mesures de gestion favorables à la conservation des espèces remarquables.

    Les orientations de gestion ont été proposées par le PNRFO et le Conservatoire.

    La valorisation écologique des berges est assurée par les équipes d’entretien de l’EPTB mais également par des agriculteurs partenaires.

    Ce travail entre agriculteur et écologue a été récompensé en 2012 par l’obtention d’un prix « prairies fleuries » décerné par la fédération nationale des parcs naturels régionaux.

    La matinée de présentation du 3 février sera l’occasion de préciser également, les engagements pris par la France depuis bientôt 40 ans pour la préservation des zones humides sur son territoire, notamment à travers la signature de la convention internationale de Ramsar.