• Le dispositif rencontre une affluence record d'amphibiens

    Depuis fin janvier, le dispositif de protection de la migration des amphibiens, baptisé « Route des Salamandres » est mis en place.

    Rappelons qu'il s'agit d'un système composé d'une longue bâche noire de 30 cm de haut, installée sur 450 mètres de chaque côté de la route départementale au lieu-dit de la Fontaine Colette (queue du Lac d'Orient) entre Mesnil-Saint-Père et la Maison du Parc. Il permet aux nombreux amphibiens souhaitant traverser la route, d'être bloqués par ce rempart et ils tombent dans les seaux enterrés le long de la bâche pour les recueillir.

    Depuis le 11 février, les bénévoles de la Ligue de l'Enseignement et du Parc naturel régional de la Forêt d'Orient se relaient tous les matins pour identifier chaque individu (espèce, sexe, âge), les comptabiliser et relâcher de l'autre côté de la route chaque animal ainsi collecté.

    Les premiers redoux étant arrivés, grenouilles, crapauds, salamandres et tritons ont entamé leur course aux amours afin de regagner les mares et autres lieux humides du territoire. C'est ainsi qu'à ce jour près de 31744 individus d'amphibiens ont été ramassés et comptabilisés, ceci est un nombre conséquent (pour rappel en 2014 le nombre sur les 6 mois de dispositif était de 35 000).

    Les 9 espèces présentes habituellement sont de retour. On notera qu'il y a eu pour le moment, 2 pics de migration (27 février et 2 mars) avec le passage de près de 15 000 grenouilles rousses et de 9000 tritons palmés.

    Afin de sensibiliser les enfants sur ce projet, de nombreuses classes sont déjà venues en sorties scolaires avec la Ligue de l'enseignement. Des sorties grand public sont prévues :

    • le 21 mars à 9h30 avec la Ligue de l'enseignement (inscription obligatoire à l'Office de tourisme : 03 25 43 38 88)

    • le 28 mars à 9h30 avec les Amis du Parc (inscription obligatoire : 03 25 41 07 83)