• Un îlot pour les Sternes

    Création d'un îlot à sternes dans la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt d'Orient

    Un espace de tranquillité pour un migrateur

    Surnommée l’Hirondelle de mer, avec sa queue échancrée, son vol léger et son corps svelte, la Sterne pierregarin s’apparente plutôt aux mouettes de part ses mœurs et sa préférence pour les milieux aquatiques. De retour d’Afrique noire en avril, elle affectionne les îlots de grève ou de sable des grands fleuves, rivières ou gravières pour y déposer ses 3 ou 4 œufs mimétiques, mais souvent à la merci des prédateurs ou des perturbations humaines (loisirs, exploitation de gravières, piétinement...)

    Depuis la création de nos lacs, la Sterne pierregarin fait partie de ces nouvelles espèces qui ont tout de suite cherché à s’y installer. Pour les aider, la Ligue pour la Protection des Oiseaux et le Parc leur avait confectionné, et ceci dés 1991, de petits radeaux de 9 m2 chargés en grève.

    En novembre dernier, le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, avec le soutien de l'UNICEM,les carrières Chaplain et l'entreprise Poirier, ont entrepris de surélever un îlot dans la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt d'Orient. Devenu ainsi permanent, cet îlot rappelle leur milieu de nidification naturelle en les mettant à l’abri des prédateurs terrestres et de la variation du niveau des lacs.

    Il a été rajouté des tuiles-faîtières sur le sol, ce qui permet de former un espace de protection pour les jeunes, principalement lors des intempéries.

    Pour le moment, les anciens radeaux ont été positionné à côté de l'îlot, afin de permettre aux sternes de s'habituer. L'objectif est de les retirer à long terme, quand la colonie aura définitivement investi l'îlot.

    Cette opération est une réussite, car nous avons constaté que les sternes sont présentes sur l'îlot et nichent en nombre. Fin mai, 61 individus posés ont été comptabilisés.

    Ainsi vous aurez peut être le plaisir de voir ces Sternes volés au dessus de nos lacs, jusqu'à leur départ pour l'Afrique en fin de saison estivale.