• Les Cigognes noires dans le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient

    Depuis quelques semaines, elles étaient attendues en nombre ? Et les voici, les Cigognes noires

    Cette espèce peu connue du grand public, apprécie le Parc naturel régional de la Forêt d'Orient et plus particulièrement ses lacs. A tel point, que le Parc est aujourd'hui un « spot » de renommée nationale et européenne pour la Cigogne noire.

    Elle est noire, elle est belle, elle est farouche et rare. On ne compte qu’une trentaine de couples en France.

    Plus discrète que sa cousine blanche nichée sur les cheminées, la Cigogne noire, apprécie les lieux calmes tels que le Parc. Elle vient s'y restaurer et faire le plein d'énergie en août et septembre avant de repartir pour les terres africaines.

    Comme chaque année, le Parc participe à des comptages oiseaux tous les jeudis matins avec la Ligue de Protection des Oiseaux. Ainsi, jeudi 10 septembre, 47 Cigognes noires ont été comptabilisées sur le Parc. Un nombre très important qui est exceptionnel.

    Si vous souhaitez observer les Cigognes noires, munissez vous d'une longue vue ou jumelle, soyez patient et silencieux. Nous vous conseillons de vous rendre le matin dans les différents observatoires du Parc et de regarder en lisière de forêt. Vous apercevrez peut être ce sublime oiseau qui va repartir à partir de fin septembre vers d'autres lieux plus chaud.

    Quelques chiffres :

    • Envergure : 185 - 200 cm.

    • Longueur totale du corps : 95 à 100 cm

    • Poids : 3 kg en moyenne.

    • Voix  : La Cigogne noire n’émet que très rarement des claquements de bec, des sifflements ou des cris rauques. I