• La Charte Forestière de Territoire pour le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient est en route

    Le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient a rassemblé pour la deuxième fois le Comité de pilotage pour le suivi et l’avancement de la Charte Forestière de Territoire (CFT), le 29 Juin 2016. Le but de cette deuxième réunion était de présenter les enjeux forestiers du territoire et les orientations stratégiques qui seront suivies pour y répondre.

    L’objectif principal est l’animation de la CFT, car sans animateur, les réalisations des actions sont moins bien assurées tout comme les liens entre les différents acteurs forestiers.

    Les autres enjeux concernent :

    • La mobilisation du bois, avec l’utilisation, l’entretien de la desserte forestière et quantité de bois mobilisé

    • La valorisation locale des bois, en promouvant l’utilisation du bois du territoire localement

    • La préservation de l’environnement avec la protection des sols sensibles, des zones humides forestières et en participant à l’équilibre forêt-gibier

    • L’accueil et les loisirs en forêt pour mieux accueillir les visiteurs et mieux informer des activités en forêt ainsi que de la réglementation pour la fréquentation des milieux forestiers.

    Lors de cette deuxième réunion ont été formés des groupes de travail thématiques. Ils portent sur les thématiques environnementale, sociale, d’économie forestière, mais aussi pour l’animation de la CFT. Ces groupes permettent de réunir des volontaires souhaitant partager leurs connaissances sur un sujet qui les importe, et de partager leurs idées d’actions viables et finançables qui pourraient être appliquées sur le territoire. Les inscrits auront l’occasion de participer à la recherche de données complémentaires au diagnostic de territoire.

    La suite du projet se traduit par une année d’animation par un chargé de mission, puis trois années d’élaboration du plan d’actions. Les groupes de travail thématiques se réuniront à partir du mois de septembre pour commencer à réfléchir au plan d’actions, puis le diagnostic de territoire sera finalisé. Les concertations avec les partenaires des actions suivront, ainsi qu’une proposition du plan d’action et du budget prévisionnel.