• Concours Général agricole des Prairies Fleuries du Parc

    Le 6 juin dernier le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient a organisé pour la 4ème fois le Concours Général agricole des Prairies Fleuries sur son territoire. Ainsi, unjury composé de 6 experts (agronomie fourrage, botanique, apiculture, faune sauvage et paysage), accompagnée par Christine Mathieu, chargée de mission agri-environnement du Parc, ont visité 5 prairies. L’objectif est de récompenser les éleveurs qui allient production et écologie.

    Les visites de parcelle se déroulent en plusieurs temps :

    • Présentation de l’exploitation et de la parcelle par l’éleveur
    • Observation
    • Restitution des observations à l’agriculteur
    • Notations

     

    Les experts évaluent la parcelle à partir de différents critères :

    • Scientifiques : richesse floristique…
    • Agricoles : valeur nutritive
    • Ecologiques : diversité et présence de la végétation (herbes, arbustes, arbres…)

    Le tout se fait de manière conviviale avec des échanges avec l’éleveur. Les experts lui donnent aussi des conseils pratiques.

    Cette journée fût aussi l’occasion d’accueillir des observateurs qui souhaitent organiser ce concours sur leur territoire.

    Le bilan de cette journée est très positif. Les prairies visitées possèdent des atouts étonnants et démontrent l’implication des éleveurs dans la préservation des prairies naturelles du Parc. Trois prix ont été décernés :

    • 1er prix d’excellence agri-écologique pour Catherine Michelpour sa prairie située à Briel sur Barse. Les experts ont noté une gestion du pâturage de qualité qui permet de conserver d’une biodiversité intéressante (fenouil des chevaux…).
    • Mention spéciale « Biodiversité en milieu humide »  à Alain Chaffautpour l’entretien en bordure du ru de Gueudot qui permet la conservation d’une diversité floristique intéressante.
    • Mention spéciale « Gestion extensive des prairies » pour Alain Chevallier pour sa gestion pertinente de la prairie d’un point de vue agronomique

    Les autres participants Anne Hollebecq et Eric Serisier n’ont pas obtenu de récompense mais le jury a souligné l’importance de leur contribution au maintien des prairies du Parc.

    Tous sont en contact avec le Parc qui les a accompagnés dans le cadre de contractualisation de Mesures Agri-Environnementales.

    La lauréate, Catherine Michel, participera à la remise des prix au niveau national qui se déroulera à Paris en mars 2018 au salon de l’Agriculture. Souhaitons-lui de rester dans les traces des précédents lauréats du Parc, Jean Luc GRANDIN en 2012, Patrick MICHON en 2013, Bruno BOUTIOT en 2015 qui ont tous été récompensés par un prix national.